Welcome to Palestine Mission 2012


Related: Airflotilla Mission 2012 | Overview #Airflotilla | #Airflotilla2


English below the original French announcement

L’APPEL :

« Nous, signataires de la présente, adhérons à l’appel de « Bienvenue en Palestine 2012″, visant à permettre aux défenseurs des droits de l’homme et des droits nationaux du peuple palestinien de se rendre librement en Palestine en avril 2012.

Il n’y a pas d’autre moyen, pour entrer en Palestine, que de passer par des postes de contrôle israéliens. Israël a fait de la Palestine une prison géante, mais depuis quand des prisonniers ne pourraient-ils mêmes pas recevoir de visites ?

« Bienvenue en Palestine 2012 va de nouveau contester la politique israélienne d’isolement de la Cisjordanie, à l’heure où les colons paramilitaires et l’armée commettent des crimes contre une population civile palestinienne sans défense.

Nous appelons les gouvernements à soutenir le droit des Palestiniens à recevoir des visiteurs, et le droit pour leurs ressortissants respectifs de visiter librement la Palestine.

Les participants à la mission Bienvenue en Palestine 2012 demandent à pouvoir transiter par l’aéroport de Tel Aviv sans encombre afin de pouvoir se rendre directement en Cisjordanie où ils sont attendus pour prendre part à un projet consacré au droit à l’éducation pour les enfants palestiniens. »

Premiers Signataires :

Desmond TUTU (Afrique du Sud, archévêque, prix Nobel de la Paix pour sa lutte contre l’apartheid)
Ronnie KASRILS (Afrique du Sud, ancien membre du Congrès National Africain)
Noam CHOMSKY (Etats-Unis, auteur, linguiste, philosophe)
Tony BENN (Grande-Bretagne, ancien ministre socialiste)
John PILGER (Australie, journaliste et cinéaste)
Stéphane HESSEL (France, ancien résistant, écrivain, co-rédacteur de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme)
Nawal Al SADAAWI (Egypte, auteur, féministe)
Nurit PELED ELHANAN (Israël, professeur, activiste de la paix)
Sam BAHOUR (Palestine, Right to Enter Campaign)
Jonathan COOK (Grande-Bretagne, journaliste indépendant vivant à Nazareth)
Vauro SENESI (Italie, dessinateur et auteur)
AbdelFattah ABU SROUR (Palestine, directeur du centre culturel Al-Rowwad, camp de réfugiés d’Aïda à Bethléem)
Jacques NENO (Palestine, directeur de l’EJE – L’Education, le Jeu et l’Enfant)
Xavier RENOU (France, fondateur et porte-parole des « Désobéissants »)

Editorial

NOUS REPARTONS LE 15 AVRIL 2012 !

Oui, nous repartons, encore plus nombreux et plus résolus que jamais !

Cette nouvelle mission a pour but, comme la précédente, de revendiquer le droit d’entrer en Palestine et la libre circulation pour les Palestiniens comme pour tous ceux qui veulent leur rendre visite.

La plupart des gens savent qu’il y a un blocus illégal et inhumain sur la bande de Gaza, mais beaucoup ignorent qu’Israel maintient en fait un blocus sur l’ensemble de la Palestine.

Pour se rendre en Cisjordanie comme à Jérusalem Est, les voyageurs du monde entier sont obligés de passer par les contrôles israéliens, aussi bien à Tel Aviv qu’au Pont Allenby (par la Jordanie), puisqu’Israel a détruit l’aéroport de Gaza et annexé celui de Kalandia.

Et s’ils ont le malheur d’être suspectés de sympathie pour les Palestiniens, ils se trouvent confrontés au risque de refoulement, d’humiliation, d’interrogatoires sur leur vie privée, d’arrestations et même d’emprisonnement.

Quand on sait que même une femme comme Hedy Epstein, juive américaine de plus de 80 ans, rescapée des camps nazis, a subi à l’aéroport de Tel Aviv une fouille corporelle très intime, à cause de ses positions affirmées contre l’occupation des territoires palestiniens, on ne peut pas rester sans réagir.

Cet automne, un animateur d’une coopérative commerce équitable, qui commet l’horrible de crime d’importer de l’huile d’olive palestinienne en France, a été arrêté à l’aéroport de Tel Aviv, puis refoulé. Sans parler des nombreux anonymes, français et étrangers, qui sont tous les jours refoulés sans le moindre motif, et sans que nos gouvernements lèvent le petit doigt.

Alors, nous avons décidé de dire STOP. De refuser l’arbitraire israélien et de dire haut et fort que les territoires palestiniens n’appartiennent pas à Israël que nous en avons assez de ses violations du droit international et des droits de l’Homme.

Si nos dirigeants choisissent de collaborer avec l’occupant israélien. PAS NOUS !

Nous avons envie d’aller à la rencontre des familles et des associations palestiniennes. Elles nous appellent à l’aide, et nous demandent de leur manifester notre solidarité en réclamant haut et fort l’application du droit fondamental à la libre circulation.

Les Palestiniens savent qu’ils ne peuvent compter sur les gouvernements occidentaux, ni sur la plupart des gouvernements arabes pour cela. Pas plus que sur les grandes institutions internationales.
Mais ils comptent sur nous. Ils nous appellent et nous sommes déjà nombreux à répondre à cet appel.

Le peuple tunisien et le peuple égyptien ont montré que la mobilisation populaire peut soulever des montagnes. Ne rien faire c’est se rendre complice des crimes israéliens contre un peuple soumis à un terrible nettoyage ethnique depuis des dizaines d’années.

La Palestine est un test, nous devons tous le comprendre. Un test, non pas dans un laboratoire ou une éprouvette, mais un test grandeur nature, sur des hommes, des femmes et des enfants, pour voir jusqu’où on peut aller dans l’atrocité sans que le monde bouge.

C’est le prototype de l’injustice, du mépris du droit, et de la loi du plus fort, déguisés en « choc des civilisations » ou en « conflit religieux ».
Toutes les formes de solidarité actives sont importantes : la campagne internationale BDS (Boycott, désinvestissement Sanctions), les flotilles et les convois pour rompre le blocus de Gaza, le soutien à des projets éducatifs, agricoles, culturels, médicaux, le soutien aux manifestants contre le mur,
contre la démolition des maisons palestiniennes, le soutien aux prisonniers politiques palestiniens, aux comités de résistance populaire…

La manifestation de solidarité qui consiste à exiger le droit d’aller rendre visite aux Palestiniens est essentielle. La mission Bienvenue en Palestine du 8 juillet a eu un retentissement mondial, et ce n’est pas pour rien. Même la presse israélienne a été choquée de constater qu’on interdisait à des femmes, des hommes, des enfants parfaitement pacifiques de se rendre en Cisjordanie et à Jérusalem Est. Nos gouvernants acceptent de laisser entrer en France des personnes qui larguent des bombes au phosphore sur les populations civiles, qui pratiquent des exécutions extra-judiciaires, qui torturent impunément des enfants, mais nous qui sommes non violents, sans armes, qui n’avons pas « de sang sur les mains », nous n’aurions pas le droit, de nous rendre en Palestine ?

Oui, nous allons repartir. Avec vous. Au lieu de 500, nous comptons être eau moins 1500 à 2000 participants de tous les pays. De 9 à 94 ans (puisque c’est l’âge de ce cher Stéphane Hessel).

Et nous devons exiger de nos dirigeants qu’ils défendent autant leurs ressortissants français que les soldats de l’armée d’occupation israélienne qui ont le droit de venir parader en France, ou que les membres de la LDJ autorisés à partir de France pour aller en Palestine occupée, prêter main forte aux colons.
Notre projet est transparent : nous allons directement en Cisjordanie, pour contribuer à la construction d’une école (voir tous les détails dans la rubrique « Notre Projet »). Des cars nous attendrons à la sortie de l’aéroport de Tel Aviv le 15 avril pour nous amener directement à Béthléem, où les familles et associations palestiniennes nous recevront. Nous apportons la preuve de tout cela. Et si le gouvernement israélien veut raconter une fois de plus que nous avons l’intention de détourner des avions ou de nous immoler par le feu, tout le monde lui rira au nez !

Un grand élan de solidarité est plus que jamais nécessaire. Réservez dès maintenant votre semaine du dimanche 15 avril au samedi 21 avril prochain !
Achetez votre billet d’avion ! Si vous avez besoin d’informations à ce sujet, contactez-nous à contact@BienvenuePalestine.com et merci à tous de faire passer l’information !

Palestine Vivra !

CALL:

“We, the signatories to this, adhere to the call of” Welcome to Palestine in 2012 “to enable defenders of human rights and national rights of the Palestinian people to travel freely in Palestine in April 2012.

There is no other way to enter Palestine, that pass through Israeli checkpoints. Israel has made Palestine a giant prison, but since when prisoners themselves should they not receive visits?

“Welcome to Palestine in 2012 will again challenge the Israeli policy of isolating the West Bank, at a time when paramilitary settlers and the army commit crimes against a defenseless Palestinian civilians.

We call on governments to support the Palestinians’ right to receive visitors, and the right to their respective nationals to freely visit Palestine.

Participants in the mission Welcome to Palestine in 2012 asking to pass through the airport in Tel Aviv without incident in order to go directly to the West Bank where they are expected to take part in a project on the right to education for children Palestinian. “

First signatories:

Desmond Tutu (South Africa, Archbishop, Nobel Prize for Peace for his fight against apartheid)
Ronnie Kasrils (South Africa, former member of the African National Congress)
Noam Chomsky (United States, author, linguist, philosopher)
Tony BENN (Great Britain, a former Socialist minister)
John Pilger (Australian journalist and filmmaker)
Stéphane Hessel (France, former resistance fighter, writer, co-editor of the Universal Declaration of Human Rights)
Nawal Al SADAAWI (Egypt, author , feminist)
Nurit Peled ELHANAN (Israel, teacher, peace activist),
Sam Bahour (Palestine Right to Enter Campaign)
Jonathan Cook (Great Britain, an independent journalist living in Nazareth)
Vauro SENESI (Italy, designer and author)
Abdelfattah Abu SROUR (Palestine, director of Al-Rowwad cultural center, the Aida refugee camp in Bethlehem)
Jacques NENO (Palestine, director of the ECE – Education, Play and Child)
Xavier Renou (France, founder and spokesman for the ‘disobedient’)

Editorial

We leave APRIL 15, 2012!

Yes, we leave, yet more and more determined than ever!

This new mission is to, like the previous one, to claim the right to enter Palestine and freedom of movement for Palestinians and for those who want to visit them.
Most people know that there is an illegal blockade and inhumanity of the Gaza Strip, but many are unaware that Israel maintains a blockade is the whole of Palestine.
To get in the West Bank to East Jerusalem, travelers from around the world are forced to pass through Israeli checkpoints, both in Tel Aviv at the Allenby Bridge (by Jordan), since Israel has destroyed Gaza airport and annexed the Kalandia.

And if they have the misfortune to be suspected of sympathy for the Palestinians, they are at risk of refoulement, humiliation, interrogation about their private lives, arrests and even imprisonment.

When you know that even a woman like Hedy Epstein, Jewish Americans over age 80, survivor of Nazi concentration camps, suffered at the airport in Tel Aviv an intimate body search, because of his positions asserted against the occupation of Palestinian territories, we can not go unchecked.
This fall, a leader of a cooperative business Fair, who commits the horrific crime to import Palestinian olive oil in France, was arrested at the airport in Tel Aviv, and then repressed. Not to mention the many anonymous French and foreign, who are turned away every day without any reason and without our governments to raise a finger.

So we decided to say STOP. To reject the arbitrary Israeli and say loud and clear that the Palestinian Territories are not Israel that we have enough of its violations of international law and human rights.
If our leaders choose to work with the Israeli occupation. Not us!

We want to reach out to families and Palestinian associations. They call us to help, and ask us to show our solidarity by calling loud and clear application of the fundamental right to freedom of movement.

The Palestinians know they can count on Western governments nor the most Arab governments for that. Nor on the major international institutions.
But they are counting on us. They call us and we are already likely to respond to this call.

The Tunisian people and the Egyptian people have shown that popular mobilization can move mountains. Doing nothing is an accomplice of Israeli crimes against a people subjected to a terrible ethnic cleansing since decades.

Palestine is a test, we all understand. A test, not in a laboratory or a specimen, but a real test on men, women and children, to see how far you can go to the atrocity without the world moving.

This is the prototype of injustice, contempt of law and the law of the jungle, disguised as “clash of civilizations” or “religious conflict”.
All forms of active solidarity are important international BDS campaign (Boycott, Divestment sanctions), the fleets and convoys to break the blockade of Gaza, support for educational projects, agricultural, cultural, medical, support for demonstrators against the wall,
against the demolition of Palestinian homes, support for Palestinian political prisoners, the Popular Resistance Committees …

The demonstration of solidarity that is to demand the right to pay a visit to the Palestinians is essential. Mission Welcome to Palestine on 8 July had a global impact, and it’s not for nothing. Even the Israeli press was shocked to see that forbade women, men, children very peaceful to visit the West Bank and East Jerusalem. Our leaders are willing to let in France who drop bombs with phosphorus on civilians, who perform extra-judicial executions, torture with impunity that the children, but we who are non-violent, unarmed, who did not “blood on their hands,” we would not have the right to make us in Palestine?

Yes, we will leave. With you. Instead of 500, we have less water to be 1500 to 2000 participants from all countries. 9 to 94 years (since this is the age of the dear Stephane Hessel).

And we must demand of our leaders as they defend their citizens that the French soldiers of the Israeli occupation army who have the right to come parading in France, or the members of the JDL allowed to leave France to go in occupied Palestine, lend a hand to the settlers.

Our plan is clear: we will direct the West Bank, to help build a school (see the details in the “Our Project”). Coaches we will wait at the exit of the airport in Tel Aviv on April 15 to take us directly to Bethlehem, where Palestinian families and associations we receive. We provide evidence of this. And if the Israeli government wants to tell once again that we intend to hijack planes or we sacrifice by fire, everyone will laugh at her nose!

A great show of solidarity is more necessary than ever. Book your week of Sunday, April 15 to Saturday 21 April!
Buy your ticket! If you need information about this, contact us at contact@BienvenuePalestine.com and thank you all for passing on information!

Palestine will live!

Source & More


Related: Airflotilla Mission 2012 | Overview #Airflotilla | Overview #Airflotilla2


No comments yet... Be the first to leave a reply!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: