Des passagers d’Easyjet, munis de leurs cartes d’embarquement, retenus en otage par les douaniers suisses à Genève ! (Vidéo) | #Airflotilla2

April 15, 2012

Policiers et douaniers suisses se surpassaient dimanche à l’aube à l’aéroport de Genève, d’où devait partir un avion d’Easyjet vers Tel Aviv, transportant des participants à la mission BienvenuePalestine. On a ainsi appris que vers 6 heures du matin, une demi-douzaine de passagers, dument munis de leurs cartes d’embarquement et déjà en salle d’attente, ont néanmoins été arrêtés par les douaniers de l’aéroport et placés dans une salle de rétention.

Cet exemple illustre l’hystérie et la frénésie qui se sont emparées des compagnies aériennes européennes et des autorités aéroportuaires, paniquées à l’idée de ne pas obéir assez efficace aux yeux de leurs donneurs d’ordres, les services secrets israéliens.

On en a appris beaucoup plus en effet au cours des dernières 24 heures sur le mode opératoire du ministère israélien de l’Intérieur, quant à l’établissement des listes de ce qu’il appelle « les extrémistes pro-palestiniens ».

Ainsi, on a la preuve que la direction d’Easyjet travaille en temps réel avec Israël : dès qu’un billet est acheté pour Tel Aviv, l’identité du client est fournie à Israël, qui s’empresse, sans avoir aucun moyen de vérifier s’il s’agit ou non d’un participant à la mission BienvenuePalestine, de l’inscrire sur sa liste. Et dans l’heure qui suit, Easyjet, obéissant, inscrit à son tour le passager comme interdit de vol !





Aux dernières nouvelles, un certain nombre de participants devaient toutefois avoir réussi à monter à bord.

La police place en détention des citoyens voulant se rendre en Palestine.

Mission BienvenuePalestine

Advertisements

Comments are closed.

%d bloggers like this: